Suivez nous sur
Agrisatch

 

10547743_708153172578718_3537754239346478672_o

Véritable complexe intégré ultramoderne basé à Tori (commune de Tori-Bossito) au Bénin, Agrisatch est l’unité de production avicole (viande de volaille et d’œuf) du Groupe agroalimentaire cdpa-Agrisatch-SBB. Privilégiant un modèle d’élevage mettant systématiquement à l’abri de toutes intempéries (vent, froid) et de toutes maladies (marek, grippe aviaire…) ses poules pondeuses, Agrisatch offre un environnement maîtrisé et des conditions optimales de ponte à son chepel. Tout ceci avec un impact considérable sur la qualité des produits Agrisatch : de la viande de volaille et des œufs frais et sains produits au Bénin. De l’importation à la production locale : la métamorphose Avec le Complexe industriel avicole de Tori, Jean-Baptiste SATCHIVI relève le défi. Celui de partir de l’importation à la production grâce à l’aviculture intensive. Une révolution avicole, une autre forme de faire de l’élevage avec un système intégré qui a coûté plus de trois milliards de FCFA. Bâti sur 25 hectares clôturés pour des raisons de biosécurité, le Complexe industriel avicole de Tori est divisé en trois compartiments : la zone pondeuse, la zone poussinière et l’usine de fabrication d’aliments pour volaille. La zone poussinière compte deux bâtiments qui assurent l’élevage de près de 28.000 poussins en gestation pour les préparer à être des pondeuses dans des conditions de biosécurité qui limitent tout risque de maladies. La zone pondeuse comte quatre bâtiments de ponte d’une capacité de 25.500 têtes chacun. Nous produisons donc à peu près 90.000 œufs par jour ce qui donne 3000 plateaux de 30 œufs. C’est donc un schéma de technologie à ventilation dynamique types tunnels avec des bâtiments de 100 mètres sur 9 mètres et des rampes d’entrée d’air et d’extracteurs (grands ventilateurs qui aspirent l’air) qui maintiennent une température ambiante d’environ 25° ressentie par la bête à l’intérieur le tout dans des batteries à tapis. Ces tapis servent à livrer l’aliment aux bêtes ce qui évite des déperditions, l’eau est distribué par des pipettes automatisées, la collecte des œufs et des fientes est aussi automatisée. Ce qui garantit la propreté de ces œufs et des fientes qui sortent des bâtiments et qui sont utilisées pour la production végétale. L’usine de fabrication d’aliments pour volaille, essentiellement à base de maïs et de soja, offre une capacité de 5 tonnes l’heure. Par ailleurs, le complexe produit aussi des poulets agri.

REPORTAGE_LES GRANDS MOYENS_Joan BARDELETTI

Clickez sur le lien ci-dessous pour lire la Video

_Les Grands Moyens_La VIDEO (3 min)

_Les Grands Moyens_La VIDEO (10min)

DSC06902

DSC05329 DSC05331 DSC05333 DSC05334 DSC05335 DSC05336 DSC05413